Nous venons d'apprendre à nouveau,cette semaine, le décès d'un très grand Monsieur à 92 ans du Lieutenant Colonel Terence Otway.Trop de valeureux vétérans nous quittent cette année et c'est encore de la frustration de ne pouvoir remercier en personne ces hommes hors du commun et de ne pouvoir recueillir leurs mémoires.Alors pour ce faire,je vais résumer la prise de la Batterie de Merville.Mission qui paraissait tellement impossible et pourtant...

Situé au Nord Est de Caen cette batterie était particulièrement interessante à prendre juste avant la date de débarquement car elle protégeait les secteurs de Juno et Sword Beach(là où se trouvèrent les membres du commando français de Kieffer,les célèbres Bérets Verts).Malgré les multiples bombardements du périmètre,la batterie en sera à peine ébranlée.Il reviendra donc au 9eme bataillon de parachutistes de la 6eme airborne Britannique,commandé par le Lieutenant Colonel Terence Otway,alors agé de 29ans,de prendre possession de celle ci avant le débarquement au matin du 6 Juin 1944.Ayant pris conscience de la difficulté de la mission,Otway demanda à ce que soit érigé en Angleterre la réplique exacte de la batterie afin que ces paras puissent mémoriser et préparer au mieux l'attaque de celle ci.

A 00h45 le 6 Juin 44,les 32 c-47 Dakotas qui transportent les 750 parachutistes sont pris à parti par la DCA Allemande.Les jeunes pilotes inexpérimentés,paniquent de plus certains confondent les fleuves de la Dives et de l'Orne.Mélangés au mauvais temps,le résultat à l'atterissage est catastrophique pour la suite des évènements.600 hommes vont manquer à l'appel,dispersés un peu partout dans la panorama normand,bléssés,ou noyés dans les marais.Otway se trouve à plusieurs kilomètres de sa drop zone prévue.A 2h30 il ne disposera que de 150 hommes avec un manquement en armes lourdes considérables(armes anti chars,bangalore,lance flammes,mitrailleuses et les échelles en aluminium permettant de franchir les réseaux de barbelés).A 4h30 c'est l'approche sur Merville et à leur arrivée une douzaine d'éclaireurs avaient commencés le déminage à taton sous les barbelés.Malheureusement ils s'apperçoivent que la centaine de quadrimoteurs Lancaster chargés de pillonner la batterie à en fait été très peu précis.Des planeurs chargés d'explosifs devaient se poser près de la batterie avant l'attaque mais ils seront détruits par la flak,certains se "crashant"tout pret de la position des paras,leurs ailes effleurant leurs tetes au passage.L'assaut est donné contre les 200 fantassins qui défendaient la batterie,commandé par le Lieutenant Steiner.

merville4_1_

Lieutenant Steiner,commandant le site de la Batterie de Merville.

Ca sera d'une énorme violence,le corps à corps étant de mise,le danger des mines et des positions de nid de mitrailleuses MG.La batterie sera prise 20 minutes plus tard au prix de lourdes pertes:70 officiers ou soldats Britannique sont morts ou blessés(22 survivants coté Allemand).Otway et ses hommes vont découvrir qu'en faite les canons supposés défendre les plages de débarquement sont loin d'etre dangereux(ils n'étaient pas de calibre 155mm mais c'était des pieces françaises de 75mm donc hors de portée).Comme nous sommes à quelques minutes du D-Day,Otway lance des fusées éclairantes pour signaler aux navires la prise du site.Etant très faible en nombre,en armement et munition,Otway décide de se déplacer vers Amfreville(sud ouest de Merville) sachant très bien qu'il ne pourrait défendre la batterie s'il y avait une contre attaque Allemande.Avant le départ les paras vont détruire les canons dans les casemates.Un médecin Allemand décidera de rester sur les lieux pour soigner les blessés des deux camps malgré les avertissements d'Otway qui lui annonça que l'armada alliée pillonnera les environs vers 5h30.Le sens du devoir du médecin est le plus fort précisant à Otway qu'il mettra les blessés à l'abri des bombardements.Il sera tué en allant chercher de matériel médical dans une des casemates.

Ce fait d'arme est très peu connu et la prise de la batterie est encore étudié dans les écoles militaires.Nous rendons hommage au lieutenant Colonel Otway ainsi qu'à la bravoure de tous ses hommes en cette nuit du 6 juin 1944.Remerciements éternels.terenceotway3fx5_1_

Lieutenant Colonel Otway