Un film à aller voir absolument en ce moment c'est Indigènes.Nom peu reluisant donné par les français aux soldats Nord Africains.Manque de respect,racisme,inégalité pour ces gens enrolés de force voir volontaires pour libérer une mère patrie,du nazisme,qu'ils considèrent comme un second pays.Aujourd'hui nous savons(et d'autres découvrent grace à ce film)que notre beau pays n'a pas été reconnaissant envers les vétérans et tous ceux qui ont été tués pour nous libérer de la botte Allemande.Ce manque de reconnaissance de part le fait de n'avoir rendu aucun hommage sur leurs faits d'armes et de cette pension inégale qu'ils touchent par rapport aux vétérans français.Il aura fallu attendre le 60ème anniversaire pour qu'un hommage soit rendu en Aout pour l'anniversaire du débarquement de Provence.Et encore deux ans de plus pour qu'un réalisateur connu,Rachid Bouchareb,nous sorte ce film qui a remué les consciences chez nos politiciens soucieux de leurs images.Parce qu'enfin une lueur d'espoir arrive sur la question des pensions.Trop tard?Oui car il reste peu de vétérans en vie et non car on se doit de rétablir ce manque et que les familles concernées puissent enfin en jouir.Que doivent penser les anciens tirailleurs Africains de notre gouvernement?Evidemment beaucoup sont déçu mais ils sont nombreux à ne pas regretter ce qu'ils ont fait et d'etre fière d'etre dans une France libérée.Messieurs vous avez notre respect.

1943,130 000 Indigènes vont s'enroler pour combattre les forces Allemande.Nous suivrons en particulier les aventures de quatre soldats,Said,Abdelkader,Messaoud et Yassir représentés par de magnifiques acteurs(Jamel Debbouze,Samy Naceri,Roschdy Zem,Samy Bouajila),à travers l'Italie,La Provence,Les Vosges et l'Alsace.Les scènes sont superbement filmées,un respect total sur les uniformes,les armes,les mouvements de troupes.Des plans rappelant le soldat Ryan et autre Frères d'armes.Une musique magnifique et des dialogues souvent sous titrés puisque respectant la langue d'origine,ce qui apporte un plus.Il aurait été facile de s'acharner sur le racisme ambiant des soldats français et cela aurait fait plonger le film dans un réglement de comptes et donc un manquement aux buts que c'etait donné le réalisateur c'est à dire la prise de conscience,le respect et l'Hommage.Certes des passages montrent ce manquent d'égalité,de fraternité comme pour l'histoire de la censure,les tomates que ne doivent pas manger les "Indigènes",le nom simpliste de "bougnoule"etc... et c'est réussi.Un grand bravo et un grand merci pour nos libérateurs inconnus qui rentrent au panthéon de tous ceux qui se sont sacrifiés pour notre liberté.Ne l'oublions pas,ne les oublions pas.Monsieur Bouchareb vous avez fait votre Devoir de Mémoire.Merci.

Vous aussi faites votre Devoir de Mémoire en allant voir ce film,parlez en autour de vous c'est important.Je vous donne le site officiel du film,à voir aussi pour la richesse historique: http://www.indigenes-lefilm.com/     Une photo d'époque trouvée sur ce site se trouve ci dessous:

f_17acceuilsite

Voici ce que je viens de découvrir sur le site du nouvel obs:               

               

ANCIENS COMBATTANTS

Les pensions des "indigènes"
vont être revalorisées

A l'occasion de la sortie du film, le ministre des Anciens combattants annonce un alignement des pensions des vétérans coloniaux sur celles des soldats français.

Des tirailleurs sénégalais (DR)
Des tirailleurs sénégalais (DR)
 

Le gouvernement va revaloriser les retraites et les pensions d'invalidité des vétérans coloniaux, qui percevront désormais les mêmes pensions que leurs frères d'armes français, a annoncé mercredi 27 septembre le ministre délégué aux Anciens combattants, Hamlaoui Mekachera.
"Il n'y aura plus de différence dans ces deux prestations, que sont la retraite des combattants et la pension d'invalidité, entre les ressortissants de ces pays et les nationaux français", a-t-il déclaré à la presse à la sortie du conseil des ministres.
"On est passé de l'équité à l'égalité (...) Une égalité en euros", a ajouté Hamlaoui Mekachera. La revalorisation des pensions sera appliquée dès 2007, pour un coût global de 110 millions d'euros par an, a par ailleurs ajouté le ministre délégué aux Anciens Combattants, selon le compte-rendu du conseil des ministres. Ces pensions étaient gelées depuis 1959, par une décision du gouvernement de Charles de Gaulle au moment de la décolonisation. Selon le ministre délégué, un rattrapage "n'est pas d'actualité".

"Il vaut mieux tard que jamais"

"Il vaut mieux tard que jamais. Pendant 45 ans, ce dossier n'a été traité par personne.

Aucun gouvernement n'a mis le moindre centime, n'a pris la moindre initiative. C'est le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin d'une part et de Dominique de Villepin d'autre part qui ont ouvert ce dossier et apporté des solutions. Moi, j'en suis fier et heureux", a-t-il ajouté.
Les vétérans des anciennes colonies d'Afrique et d'Asie ne touchaient pour l'instant, dans le meilleur des cas, que 30% des sommes versées à leurs frères d'armes français.
Cette mesure coïncide avec la sortie en France du film "Indigènes", qui aborde le rôle des soldats maghrébins engagés dans l'armée française durant la Seconde Guerre mondiale.

"L'Etat a trop tardé"

Après cette annonce, Dominique de Villepin s'est adressé aux associations "du monde combattant" invitées mercredi à Matignon : "Nous savons ce que nous devons à l'engagement et au courage de tous ceux qui ont défendu notre patrie et ses idéaux dans les conflits du 20ème siècle", a-t-il déclaré.
"L'Etat français a trop tardé à l'exprimer concrètement", a ajouté le Premier ministre.
Entouré des ministres de la Défense, Michèle Alliot-Marie, et des Anciens combattants, Hamlaoui Mekachera, le chef du gouvernement a précisé que "57.000 retraites du combattant et 27.000 pensions militaires d'invalidité vont ainsi être revalorisées".
Dominique de Villepin a également décidé "d'inscrire dans le projet de loi de finances 2007 une nouvelle augmentation de 2 points de l'indice de la retraite du combattant". Cette augmentation s'ajoute à la hausse intervenue le 1er juillet. "C'est la première revalorisation depuis près de 30 ans", a-t-il souligné. (avec Reuters)