Je voudrais vous parler d'un roman que je viens de finir,"Dans la nuit du débarquement" de Geneviève Dubosc,poche jeunesse.

C'est la véritable histoire de Geneviève Dubosc qui n'a alors que 12 ans en 1944.Vivant à quelques kilomètres de St Mère Eglise(5 kms)au P.N 104 le long du Merderet,la guerre pour elle n'est pas vraiment à sa porte puisque les allemands ne sont pas postés de ce coté de terre perdue.C'est une vie très dure pour elle puisque souvent battu par un père alcoolisé et bourru,le partage des taches ménagères et des extérieures avec sa mère,le manque de nourriture riche.Heureusement qu'elle peut se recueillir dans ses prières car la religion est très importante pour cette génération,communiquer avec ses animaux favoris et partager ses joies et ses peines avec son petit frère qu'elle aime tant.

En ce 5 Juin 1944,la mère de Geneviève pressentait un débarquement imminent(elle ne pouvait expliquer pourquoi)et imaginez vous bien au chaud chez vous un soir et d'un seul coup la porte d'entrée qui claque du coup de pied qu'elle vient de recevoir et un soldat barbouillé de noir pointe son arme sur vous en vous demandant si vous etes amis ou ennemis?Voici donc le 1er contact avec les parachutistes américains.D'autres arrivent encore plus nombreux et comme cette partie de la région a été innondée,ces paras libérateurs sont voués à une mort certaine pour un très grand nombre.Ce que le père de Geneviève à très bien compris et il s'empresse de prendre sa barque pour les repecher tous.Commence une nuit de folie à la recherche des anges américains.

duboscqnuit Voici donc la trame de ce roman et sans rien vous devoiler de la suite juste vous dire que les jours qui ont suivi n'ont pas été de tout repos pour cette famille dont on doit un très grand respect pour leur bravoure et leur aide envers nos libérateurs.C'est inimaginable ce qu'ils ont subi,entre les blessés à soigner chez eux,la peur de se faire tuer à chaque sortie,ne pas savoir si le débarquement a finalement réussi,le manque de nouvelles des proches.Il fallait un sacré courage mais cette journée du 5 Juin et les suivantes ont contribué à rendre la petite fille qu'était Geneviève à devenir une femme.

Je vous conseille vivement ce roman,très passionnant,on dévore les pages s'empressant de connaitre la suite.De plus pour une dizaine d'euros vous faites un bon achat et vous rendrez hommage envers la famille Dubosc.