La pluie ne cesse de progresser pendant que nous recherchons les soldats dont Michel est devenu parain recemment.On essaye tant bien que mal à protéger les notes que nous avons prisent sur leurs emplacements.A chaque dépot de gerbe de fleurs,nous nous attardons devant leurs tombes en leurs mémoires.Se rappelant les quelques résultats de nos recherches.
Pour la première fois le nouveau site du cimetierre,ouvre ses portes.Ce lieu de mémoire envers les divisions et les hommes qui ont débarqué sur Omaha.Ambiance très américaine à l'entrée car des portiques de détection de métaux se dressent devant nous.On est invité auparavant de déposer tout objet susceptible de sonner.On n'échappe pas à la fouille des sacs sous les yeux des nombreux vigils.On se croirait dans leurs aéroports.
Pause repas à Port en Bessin puis nous allons visiter,avant de reprendre la route,le musée des épaves.Et c'est un impressionnant matériel repêché,exposé à l'extérieur,qui vous saute aux yeux quand vous arrivez.On se sent tout petit devant ces pièces de bateaux et autres armements à différent tonnage.Le propriétaire nous accueille gentiment lorsque nous franchissons le seuil de son musée.Il nous explique ces années de passion.Une vidéo tourne en boucle.Tient une émission de Thalassa?Consacré à son musée?Bonne idée mais encore mieux puisque l'on nous explique une magnifique histoire.Cella d'un char récupéré au fond de l'eau et dont le carnet de bord a été retrouvé et encore lisible.De tel manière que l'on peut y lire les noms des équipages.Après des recherches aux Etats Unis,il s'avère que l'un des soldats à survécu à la guerre.Ce vétéran ne peut en croire ses oreilles lorsque l'on lui annonce que l'on a repêché son char.Il est obligé de venir en Normandie pour le constater.Et les retrouvailles se font naturellement sous le coup de l'émotion.Il ne peut être autrement.Ca aussi c'est un devoir de mémoire.Ce qu'il a fait pour ce vétéran est une marque de gratitude et de respect.N'hésitez pas à aller le voir car il mérite votre venu de part le travail réalisé et le témoignage du passé.Il semblerait qu'il y est plus de visiteurs etrangers que de français.Il ne faudrait pas que ce musée disparaisse.Si vous voulezvous y rendre voici une adresse qui peut vous aider: http://www.normandiememoire.com/lieux_historiques/index.php?marq=1&id=177&lg=&parcours=1.

Le retour s'est fait sur les petites routes pleine de charme de la Basse Normandie.Avec nos souvenirs d'une journée particulière.