En ce Dimanche 17 Juin,nous étions conviés avec notre Président à la cérémonie d'Etretat en hommage aux français qui ont rejoint la France Libre.Tous ces jeunes hommes qui croyaient en la possibilité de libéré notre pays du joug nazi.
C'est grâce à notre ami en commun,Michel Gouyer membre actif de l'association de la France Libre et porte drapeau,que nous avons pû y participer.Et cette journée était très particulière pour moi puisque Michel me demanda de le remplacer comme porte drapeau puisqu'il ne pouvait assurer son devoir pour raison de santé.C'est avec un immense Honneur que j'accepta.
Nous étions arrivé de bonne heure pour pouvoir se garer tranquillement et c'est lors de notre pause café que notre Président nous montra le témoignage écrit des enfants de cm2 qui ont assisté à l'exposition des camps de concentration(cf article du 15/05/07).Ce fût déjà un moment énorme de voir ce qu'ils ont compris et la sensibilité qui émanait des mots étaient très touchante.C'est une satisfaction de voir la compréhension et l'interrogation de ces jeunes.On peut même rêver qu'un jour ils prendront la relève.En tout cas c'est valeurisant pour nous et nous nous sentons utile.
L'heure de se rendre à l'église approche...la tension aussi.Nos amis de la 2ème D.B arrive aussi.Mrs Bégin et Hadzi Grégoire.C'est toujours un plaisir de nous retrouver.Mr Grégoire,ancien spahi de la 2ème D.B,me conseille pour l'hatitude à avoir pendant la cérémonie.Je serais face à lui et je devrais l'observer.Que demander de plus?Et la sensation de porter les gants blancs,le bérêt et enfin le drapeau de la France Libre.Je me sens transposer.Par la suite notre Président fera la connaissance d'un des membres de cette association qui lui demandera de porter aussi le drapeau de la France Libre.La surprise est totale car il n'était pas venu dans l'obtique de le faire.L'Honneur de pouvoir représenter les français libre d'Etretat se lisait dans ses yeux.
Le moment de nous rassembler et de se mettre en deux colonnes,bien droit.C'est impressionnant.Mr Grégoire me demande d'être devant puisque c'est la cérémonie de la France Libre.On ouvre la marche,on fait bien attention de baisser le drapeau en entrant dans l'église et on va se placer de chque côté de l'autel.Les gens venus pour la messe du matin ou pour rendre hommage,rentrent après nous.Il s'ensuivra une cérémonie dont je ne suis pas friand.Très peu d'hommage à mon gout pour ces valeureux hommes qui décidèrent de tout quitter pour sacrifier leurs vies au nom de la liberté.Quelque regard de fierté s'échange avec mon Président.Je n'écoute plus les prières mais je ne cesse de penser à tous ceux qui ont eu le courage d'y croire.
Enfin la fin de la cérémonie,nous sortons les premiers sous les regards des gens qui passeront entre nos colonnes de drapeau à la sortie de l'église.Une haie d'honneur pour eux en quelque sorte.Beaucoup de personnes âgées nous regardent,surpris de voir des jeunes en porte drapeau.A coté se trouve le monument aux morts de la guerre 14-18.Nous nous y rendons pour la remise des gerbes de fleurs.Les officiels sont ici et paraissent ne savoir quoi faire pour la Marseillaise car un orchestre était prévu et personne n'est venu.Un vétéran de plus de 90 ans suggère de la chanter à chapela.De bon coeur je chante notre hymne national et les gens autour de nous,nous rejoigne dans un élan de solidarité.Séquence frisson.
Comme d'habitude un vin d'honneur nous est proposé et le repas traditionnel.Toujours un moment interessant de faire partager notre passion et de nous faire connaitre.

Un moment inoubliable pour nous deux,un très grand Honneur je me répète mais on ne fait pas cela sans rien ressentir.C'est impossible pour nous.Ca restera gravé à jamais dans nos coeurs.